Archives pour la catégorie Lauréats

Lauréats 2017

À l’occasion de la journée mondiale de la liberté de presse, les Amis du Devoir ont dévoilé, le 3 mai dernier, les gagnants du Prix du Devoir de la presse étudiante qui récompense les meilleures productions dans les cégeps et universités du Québec.

Pour revoir la remise des prix et les conférences, c’est par ici.

Le jury, sous la présidence de Claude Robillard, ancien Secrétaire général de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) était composé de :

  • Lisa-Marie Gervais, journaliste au Devoir
  • Geneviève Guay, journaliste à la retraite de Radio-Canada
  • Kathleen Lévesque, journaliste à La Presse
  • Michaël Monnier, photojournaliste.

Les gagnants 2017 sont :

Alexane Léveillée, du Trouble Tête du collège de Saint-Jérôme, gagne le coup de cœur du jury dans la section «Collégial», pour un article intitulé « Une sexualité fabriquée ».

Le journal des étudiants en Art et technologie des médias du Cégep de Jonquière, La Pige, remporte le grand prix du jury.

Le prix coup de coeur du jury dans la section «Universitaire» a été décerné à Louis Tanca et Manon Le Roy Le Mannec du journal L’Exemplaire de l’Université Laval pour leur dossier «  »L’urbex », à la découverte des bâtiments abandonnés de Québec. »

L’équipe du Montréal Campus, le journal indépendant de l’Université du Québec à Montréal, a reçu le grand prix du jury.

Félicitations à tous les lauréats !

 

Crédit photo : Guillaume Levasseur, Le Devoir
Crédit photo : Guillaume Levasseur, Le Devoir

 

 

Résultats de l’édition 2016 – avec commentaires du jury

Sous la présidence de M. Alain Saulnier:

Le jury a été très intéressé par plusieurs des articles qu’il a lus. Il aimerait quand même faire remarquer que dans plusieurs de ces articles, on retrouve un peu trop de mélange entre l’opinion et le factuel. C’est plus difficile pour le lecteur de s’y retrouver. Souvent
aussi, les opinions gagneraient à être plus documentées, basées sur des faits. C’était notre éditorial!

Place aux résultats:

1) Niveau collégial
Prix média: Pour l’ensemble des textes portant sur des sujets pertinents destinés à un jeune public, pour la qualité de la maquette et des photos proposées. Il s’agit d’un journal étudiant très bien ancré dans son milieu, ce qui se reflète bien dans la variété des contenus offerts. Nous avons été séduits par le dossier femmes sous pression. Une chronique sur la relation d’un étudiant avec son grand-père « Deux Whippets et un café ». Une page de propositions de choix musicaux, « Oui, c’est bon du Québécois ».
Le grand gagnant au niveau collégial est « Le Trouble-Tête » (Cégep de Saint-Jérôme).

logo-trouble-tete

Un coup de cœur : Nous avons eu un coup de cœur pour un texte critiquant sévèrement les professeurs lorsqu’ils commettent des fautes de français. Situation un peu navrante, avouons-le. Notre
coup de cœur pour le texte d’Eugénie Beaulieu, «Holà les fôtes», dans le journal Noir sur blanc (Cégep Gérald-Godin). Pour son audace et pour la qualité de l’écriture, sans faute…. Voir le numéro de Mars2016

logo-noir-sur-blanc

2) Niveau universitaire

Cette année, nous avons eu pour la première fois à devoir comparer deux formats très différents, le format magazine et le média généraliste. L’exercice a donc été plus complexe que par les années passées puisque nous avons eu à comparer des médias aux approches fort différentes. Nous en tirerons d’ailleurs des recommandations pour l’année prochaine.

Quoi qu’il en soit, nous avons pu tout de même conclure; nous avons tenu à désigner deux grands gagnants ex-aequo:

  • Le premier. Pour l’originalité des contenus, pour la qualité de l’écriture, de la maquette, et pour la profondeur du propos, et on veut le souligner, afin de mettre en valeur le journalisme culturel. De très bons textes et de bonnes entrevues sur une variété de sujets, par exemple, la contribution de Myriam-Stéphanie Perraton-Lambert, « Vagabondages », entretien avec Jean Désy. Nous avons également beaucoup apprécié le site Web. Nous avons donc choisi comme premier grand gagnant ARTICHAUT, le magazine des étudiants de la Faculté des arts de l’UQAM.

artichautmag2

  • Ex-aequo, le deuxième. Il s’agit d’un hebdomadaire conçu par des étudiants et étudiantes qui ne proviennent pas, il faut le souligner, d’un programme de journalisme. Son tirage estchaque semaine de 5000 exemplaires. Pour son ancrage dans le milieu, pour ses articles pertinents, pour son ouverture aux autres communautés universitaires, pour sa grande progression depuis la dernière année, pour la très grande qualité de son site Web et pour son entêtement à marquer la présence d’un hebdomadaire francophone au sein de la communauté étudiante de McGill où il est en compétition avec trois autres hebdomadaires anglophones, l’autre gagnant ex-aequo, Le Délit.

delit

Enfin, une mention d’honneur
Quartier Libre, pour la qualité de la démarche journalistique. L’audace de prendre de front le recteur de l’Université de Montréal « Le coût d’un recteur » avec un reportage très bien documenté. Aussi, Gestion des finances. « Vers des placements responsables », « Sous la loupe de la vérificatrice » À notre point de vue, le dossier journalistique le plus fouillé de la sélection de cette année.

logo-quartier-libre

 

Félicitations à tous et à toutes!

Gagnants 2015

Le jury a étudié avec soin les dossiers de candidatures reçues pour  l’édition 2015.

Il a tenu à souligner l’excellente qualité des médias collégiaux, bien qu’il aurait préféré qu’il y ait davantage de candidatures.

Les choix du volet universitaire ont été difficiles à faire, ce qui témoigne de la bonne qualité de l’ensemble des médias universitaires.

Résultats des délibérations du jury (extraits)

Catégorie CEGEP

D’entrée de jeu, le jury tient à souligner en particulier cette année, la qualité des candidatures de la catégorie CEGEP

Gagnant 

Le Trouble tête :  il se démarque alors qu’il n’existe que depuis cinq ans. Il a été lancé en août 2010 après la mise sur pied du profil journalisme et communication au Cegep Saint-Jérôme. Une belle tradition s’établit!

Le Trouble-tête  est déjà un beau titre en partant. Et c’est déjà un modèle pour les autres.  Superbes textes dans une mosquée « Sous le voile de la peur » de Gabrielle Morin-Lefebvre. Bons choix de lead. Très bonnes photos, par exemple le photos-reportage de Loïc Plante Barsalo sur le shooting et les junkies ou encore celles sur le sport dans le texte « Hors-glace avec un joueur d’élite. L’ensemble donne un contenu original qui se distingue. 

trouble-tête

Ce qui nous donne deux « Coups de cœur »:

1) Dans « Le Trouble-tête », Gabrielle Morin-Lefebvre « Sous le voile de la peur » Elle pose la question : « Les Québécois ont-ils raison de craindre l’Islam? », réponse, allez lire Le Trouble-tête, la réponse est NON. 

2) Loïc Plante-Barsalo pour un photos-reportage sur le shooting sur les junkies, « Shooting ».

Catégorie Université

Gagnant 

Quartier libre :  Maquette agréable. Sujets originaux qui font sourire, par exemple,  « Gérer ses parents sur Facebook ». Reportages audacieux. Aussi, ce dossier intéressant sur la recherche et le ministère de la Défense en milieu universitaire, « Recherche militaire, l’université dans la mire. Financement, quels liens avec la Défense? », malgré certaines lacunes dans le traitement. Une UNE accrocheuse de Quartier libre parce qu’elle met de l’avant le dossier central. On sait ce qu’on va trouver dans le journal. Bonne idée de photos-reportage avec les cuisines du KIWI Club. Site web bien fait. L’ensemble de la stratégie numérique est bonne. Trèscohérent, très audacieux.  Bravo !

Mention d’honneur 

Impact Campus :  pour la qualité des textes de la maquette, du dynamisme de leur cahier de sport. Leurs photos. Digne de grands magazines. Bonne chance pour l’année prochaine ! Vous avez chauffé le gagnant.

Voyez Cahier Football  et Cahier Basketball

Coup de cœur  

Montréal Campus :pour le texte d’Ariane Labrèche sur les blessures dans les milieux de la danse, « Break a leg »

Montréal Campus – « Break a leg! »

break

 

 

 

Six lauréats pour l’édition 2014

Le Devoir de la presse étudiante a remis six prix au cours d’une soirée riche en émotions, le jeudi 1er mai 2014.

Dans la catégorie « presse collégiale », le jury a octroyé le premier prix à l’équipe du journal La Pige, publié par les étudiants du programme d’Art et technologie des médias du cégep de Jonquière.

Les artisans de La Pige, étudiants et enseignants du programme Art et technologie des médias du cégep de Jonquière (photo: André Aubin-Brassard)
Les artisans de La Pige, étudiants et enseignants du programme Art et technologie des médias du cégep de Jonquière. Au micro, la professeure Isabelle Labrie (photo: André Aubin-Brassard).

Dans la catégorie « presse universitaire », c’est le Montréal campus, journal étudiant de l’Université du Québec à Montréal, qui a remporté les grands honneurs.

L'équipe du Montréal campus, de l'UQAM (photo: André Aubin-Brassard).
Les artisans du Montréal campus, de l’UQAM. Au micro, la rédactrice en chef sortante, Sandrine Champigny (photo: André Aubin-Brassard).

Nouveauté, cette année : le jury a par ailleurs donné deux prix « coup de cœur ». En « presse collégiale », c’est toute l’équipe du journal L’éclosion, publié par les étudiants du cégep de Sainte-Foy, qui se l’est mérité. Le jury dans la catégorie « presse universitaire » a, pour sa part, eu un coup de cœur pour l’article Trisomie 55 publié dans le Montréal campus sous la plume de la journaliste Marie Kirouac-Poirier.

Le jury a également choisi de remettre, dans chaque catégorie, deux mentions d’honneur : au journal Trouble-tête, publié par les étudiants en journalisme et communication du cégep de Saint-Jérôme, dans la catégorie « presse collégiale », et à l’équipe du Délit, le journal francophone des étudiants de l’Université McGill, dans la catégorie « presse universitaire ».

La remise des prix s’est déroulée dans le cadre d’une soirée-conférence de Christian Rioux,correspondant à Paris du Devoir, animée par Jean-Frédéric Légaré-Tremblay, chercheur associé à l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de l’UQAM. Organisée par Les Amis du Devoir, la conférence avait pour thème : Le Québec dans le monde.

Miriam Fahmy, de l'Institut du Nouveau monde, a présenté les lauréats dans la catégorie « presse collégiale ».
Miriam Fahmy, de l’Institut du Nouveau monde, a présenté les lauréats dans la catégorie « presse collégiale » (photo: André Aubin-Brassard [merci!]).
Toute l’équipe du Devoir de la presse étudiante tient à remercier les six membres du jury pour leur travail colossal. Il s’agit de (dans la catégorie « presse collégiale »):

  • Miriam Fahmy, responsable de la recherche et des publications à l’Institut du nouveau monde;
  • Florence Sara G. Ferrarisjournaliste au Devoir;
  • Hugo Joncasjournaliste au module d’enquête du Journal de Montréal;

et de (dans la catégorie « presse universitaire »):

  • Simon Coutujournaliste indépendant et cofondateur d’Inouï;
  • Lisa-Marie Gervaisjournaliste au Devoir;
  • Jonathan Livernoisauteur, directeur de la collection essais aux éditions Leméac et professeur au cégep Édouard-Montpetit.

Les lauréats des mentions d’honneur ont reçu un exemplaire de l’ouvrage Le Devoir, un siècle québécois, publié à l’occasion du centenaire du quotidien.

Les lauréats des coups de cœur ont reçu un dessin original et encadré de Garnotte, caricaturiste du Devoir, ainsi qu’un montant de 500 $.

Les lauréats des grands prix ont également reçu la magnifique caricature de Garnotte (reproduite ci-dessous), ainsi qu’un montant de 2 000 $.

Dans la catégorie « presse collégiale », les prix étaient commandités par le Fonds de solidarité FTQ. Dans la catégorie « presse universitaire », les prix étaient commandités par Investissement-Québec.

Cette deuxième édition du Devoir de la presse étudiante est un belle preuve de la vitalité du journalisme québécois. Quand autant de jeunes, aussi talentueux, veulent exercer ce métier, c’est encourageant pour l’avenir de l’information au Québec.

Félicitations à tous les lauréats et à l’an prochain!

Caricature de Garnotte, réalisée pour les lauréats du Devoir de la presse étudiante, édition 2014.

Lauréats 2013

Voici les lauréats de la toute première édition du Devoir de la presse étudiante.

Dans la catégorie universitaire, il s’agit du Quartier libre, journal étudiant de l’Université de Montréal.

Une partie de l'équipe du Quartier libre, journal étudiant de l'Université de Montréal. Au micro, le rédacteur en chef Vincent Allaire.
Une partie de l’équipe du Quartier libre, journal étudiant de l’Université de Montréal. Au micro, le rédacteur en chef Vincent Allaire.

Pour le jury, ce journal étudiant de qualité offre une grande diversité de sujets, originaux et pertinents, voire totalement inédits, qui reflètent bien la réalité du monde universitaire.

Les collaborateurs adoptent souvent un regard critique garant d’une couverture indépendante.

La qualité d’écriture et le traitement graphique et visuel font de ce média universitaire une véritable école de journalisme.

Le journal présente également un site web professionnel, sobre, mais bien hiérarchisé, de consultation facile et révélant une belle recherche iconographique.

Nous remercions notamment l’équipe de ce média fondé il y a 20 ans de nous avoir appris que la rénovation des toilettes d’un pavillon de leur université avait couté la rondelette somme de… 1 million de dollars.


Dans la catégorie collégial, l’équipe gagnante est celle du Noir sur blanc, du Collège Gérald-Godin, situé dans l’arrondissement L’Île-Bizard/Sainte-Geneviève, à Montréal.

L'équipe du journal Noir et blanc, du Collège Gérald-Godin, situé dans l'arrondissement Sainte-Geneviève-Île-Bizard, à Montréal. La troisième, à partir de la droite, est la rédactrice en chef, Gabriela Stien.
L’équipe du journal Noir et blanc, du Collège Gérald-Godin, de Montréal. La troisième, à partir de la droite, est la rédactrice en chef, Gabriela Stien.

Voici les commentaires du jury: avec une page couverture attrayante, qui donne le goût de l’ouvrir, ce journal offre un contenu solide à la fois centré sur la réalité des étudiants du collège où il est fait, mais aussi sur la société québécoise, ce qui nous est apparu comme le signe d’une fibre journalistique prometteuse chez ses artisans.

Des reportages tournés vers l’international jusqu’à un intérêt notable pour les actualités culturelles, ce journal se démarque aussi par son contenu informatif objectif qui tranche nettement avec la manie de l’opinion. Pour le jury, c’était là un atout précieux.

Trois qualités: un soin particulier pour la langue; une mise en page alléchante qui remplit son premier objectif de mener à la lecture; et enfin une organisation de l’information claire qui facilite l’examen du journal.

Trois qualités qui se reflètent dans la devise du journal :  « Informer. Interagir. Divertir. »


Les lauréats 2013 ont été dévoilés le jeudi 2 mai 2013 à l’occasion d’un débat organisé par les Amis du Devoir sur le thème de l’effet des médias sociaux sur la liberté de presse.

«Les médias sociaux contribuent-ils à la liberté de presse?» En débat, de gauche à droite: Lisa-Marie Gervais (Le Devoir), Jean-Jacques Stréliski (HÉC), David Desjardins (journaliste indépendant), Antoine Robitaille (Le Devoir), Fabien Deglise (Le Devoir), Pierre Sormany (Vélo Québec), Carole Beaulieu (L'actualité).
«Les médias sociaux contribuent-ils à la liberté de presse?» En débat, de gauche à droite: Lisa-Marie Gervais (Le Devoir), Jean-Jacques Stréliski (HÉC), David Desjardins (journaliste indépendant), Antoine Robitaille (Le Devoir), Fabien Deglise (Le Devoir), Pierre Sormany (Vélo Québec), Carole Beaulieu (L’actualité).


Félicitations aux gagnants!

L’équipe de chaque journal recevra un certificat, une caricature originale de Garnotte et un chèque de 2000 $.


Photos: Annick MH de Carufel